chauffage en PER

Articles

 

Les tubes en PER

Avec le PVC, le PER (polyéthylène réticulé) est l'une des plus grandes productions de matière plastique. Ces tubes ont mis la plomberie, et spécialement l’installation du chauffage central, à la portée du bricoleur  ordinaire, puisqu’elle se fait pratiquement sans soudure, donc sans matériel ni savoir-faire particuliers. De plus,elle demande bien moins de temps qu’une installation en cuivre et elle coûte bien moins cher. Consultez le coût détailléde mon installation.

 

En prime, les tubes en PER. sont insensibles au calcaire, étrangers aux bruits d’écoulement et sont donnés pour durer au moins un demi-siècle. Et comme ils sont gainés, en cas de fuite, on peut retirer le tube de sa gaine (même enfermée dans le ciment d’un mur) puis enfiler un tube neuf en remplacement. D’ailleurs, les risques de fuite sont faibles puisqu’il n’y a pas de raccord entre la chaudière et le radiateur.

Ils ne sont pas sans inconvénients, le plus gênant étant la formation de "boues". Tout circuit de chauffage central génère de la "boue", qui est en réalité de l'oxyde de fer, mais le PER un peu plus, parce qu'il est perméable à l'oxygène et sensible aux UV. Mais il y a des parades à ce problème : "désemboueur" au retour-chaudière et nettoyage du circuit tous les deux à trois ans, ou mieux, mais plus onéreux, l'utilisation de PER BAO (barrage anti oxygène). Encore mieux – mais encore un peu plus cher – un autre PER amélioré appelé " multicouche ".

 

Le multicouche

Couronne de tube multicoucheLe multicouche n'est pas un produit nouveau, mais il n'est vendu dans les grandes surfaces que depuis quatre à cinq ans. Une couche d'aluminium est prise en sandwich dans la paroi, ce qui rend le tube plus maniable; contrairement au PER simple, on peut le courber à 90° et il garde la forme qu'on lui donne. L'aluminium permet aussi de limiter l'oxydation, donc la formation de " boues ".

Autres avantages :  il a un coefficient de dilatation beaucoup plus faible, comparable à celui du cuivre, et on peut le monter en apparent, il est plus " présentable " que le PER simple qui a besoin d'une gaine protectrice rouge ou bleue peu esthétique.

Toutes ces questions sont traitées avec précision dans mon guide. Le multicouche n'a pas encore pris toute sa place sur le marché. Par exemple, Castorama ne le propose que dans certains magasins, en tubes de 2,50 m et en une seule section. Il coûte un peu plus cher que le PER, c'est vrai, mais il présente d'énormes avantages. On peut aussi se servir des deux dans une installation, ils sont mariables : pour traverser les combles, le PER suffira bien, et en apparent, dans le salon, mieux vaut inviter le multicouche !

JoomSpirit